Carte de crédit

Avec l'invention de la carte à puce en mars 1974, Roland Moreno, révolutionne les moyens de paiements notamment avec la carte de crédit bancaire et ses nombreuses déclinaisons.

La carte de crédit et ses avantages

Cette carte autorise différents paiements

A certaines conditions, ces retraits d'argent peuvent aussi s'effectuer à l'étranger ce qui est particulièrement intéressant pour les personnes qui voyagent : touristes, hommes d'affaires, etc. Les retraits dans les pays de la zone euro sont gratuits.

Cartes à débit différé

En plus, ces cartes bancaires procurent un autre intérêt

Les clients sont en général débités à date fixe ou le dernier jour ouvrable du mois. Ceci représente un petit crédit, sans contrôle et sans autorisation préalable. Toutefois ce dernier sera limité par un plafond qui vous sera accordé par votre banque en fonction de vos capacités de financement. Ce procédé permet de passer le cap des fins de mois plus facilement.

Par ailleurs, réserver ses séjours en hôtel, louer une voiture, payer son plein d'essence devient une formalité, même si votre solde se trouve momentanément négatif. Cela demande néanmoins une maîtrise de ses finances car le risque de découvert est patent. La souplesse de ce moyen de paiements permet aussi, après accord du service émetteur, de passer d'un débit immédiat à débit différé, ou le contraire.

Cartes à débit immédiat

Des cartes comme s'il en pleuvait

Aujourd'hui nous pouvons constater que les cartes de crédit sont partie prenante de notre économie. La plupart des ménages l'utilisent car ils la trouvent pratique à tout égard.

Au niveau international, la Carte Bleue reste la carte de crédit la plus répandue. Son système de paiement est simple et fiable.

Il existe même des enseignes comme Auchan ou Carrefour, etc qui vous propose une carte de crédit. Le fonctionnement reste le même que pour les cartes bancaires. Le prélèvement des achats se fait soit en débit immédiat soit en débit différé.

Une carte de crédit sûre

Comme nous le savons tous, le risque zéro n'existe pas. Il faut protéger ses codes. Malgré tout, lorsque nous sommes victimes de montants frauduleusement débités, la banque remboursera ; encore faut-il ne pas trop attendre pour signaler la perte de votre carte ou la fraude constatée. Les nouvelles cartes de crédit sont protégées par une puce supplémentaire complétées avec mot de passe supplémentaire et, cerise sur le gâteau, certaines banques, notamment en ligne, vous la proposeront gratuitement sous certaines conditions.